Combien de temps après une prise de risque peut-on utiliser un autotest de dépistage du VIH (pour qu’il soit considéré comme fiable) ?

Une infection par le VIH due à un comportement à risque (rapport sexuel non protégé, accident de préservatif lors d’un rapport sexuel avec une personne infectée par le VIH ou dont le statut VIH est inconnu, partage de matériel d’injection) ou une exposition accidentelle (rupture de préservatif, contact avec du sang, etc…) datant de moins de 3 mois peut ne pas être dépistée par EXACTO Test HIV : il pourrait s’agir d’un résultat faussement négatif.

Il est recommandé d’aller se faire dépister avec un test Elisa de 4e génération disponible en CeGIDD (anciennement CDAG/CIDDIST Centre anonyme et gratuit de dépistage) ou en laboratoire.

Au-delà de cette fenêtre de séroconversion de 3 mois, EXACTO Test HIV doit pouvoir dépister une infection par le VIH s’il est bien réalisé et interprété.

En cas de prise de risque datant de moins de 48 heures, la personne doit se rendre aux urgences pour une consultation et un éventuel traitement prophylactique post-exposition.

By | 2018-04-16T16:41:01+00:00 mars 1st, 2018|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment